Qui sommes nous
Promotion de l’investissement
Site du MAED
Mauritanie : cap sur le DOING Business 2017. Financial Afrik

168é mondiale grâce à un gain de huit (8) places dans le dernier classement « DOING Business » de la Banque Mondiale (BM), avec en prime une dans le Top 5 des réformateurs les plus audacieux, la Mauritanie prépare pied au plancher l’édition suivante de ce challenger universel.

C’est dans cette perspective que s’inscrit l’organisation d’une journée nationale sur les réformes dans le climat des affaires le vendredi 27 mai dernier, dans les locaux de la Chambre de Commerce, d’Industrie et d’Agriculture de Mauritanie (CCIAM) .

Cette manifestation a offert aux participants issus de l’administration publique, opérateurs privés et experts, l’opportunité de suivre plusieurs présentations portant sur une amélioration significative du climat des affaires au cours des dernières années.

Il s’agit notamment « des conditions de création des entreprises, des réformes portant sur la justice commerciale, la fiscalité et le paiement de diverses taxes, mais aussi des indicateurs liés au foncier…. ».

Le ministre mauritanien de l’économie et des finances, Moctar Ould Diay, a saisi l’occasion de la journée nationale dédiée aux réformes du « DOING Business » pour exposer tous les progrès accomplis et qui seront approfondis sur la base d’une feuille de route gouvernementale adoptée en novembre 2015.

Celles-ci concernent le renforcement des capacités des infrastructures portuaires et routières (3000 kilomètres d’extension) la mise en service imminente du Nouvel Aéroport International Outounsi de Nouakchott.

Pour les réalisations au niveau institutionnel, le ministre a évoqué « un Code des Investissements incitatif pour les nationaux et les étrangers, une zone franche bénéficiant d’un régime fiscal et douanier avantageux (dans la ville minière et portuaire de Nouadhibou -465 kilomètres au Nord de Nouakchott), un guichet unique qui a considérablement contribué à réduire le coût et le délai de création d’une entreprise, révision du Code de Commerce et adoption de tous les décrets d’application, création d’un guichet unique dédié au commerce transfrontalier au niveau du Port de Nouakchott, permettant le regroupements de tous les paiements taxes, redevances et droits au profit de l’ensemble des services publics, un guichet unique pour l’accès à l’énergie qui ramène les délais de 75 heures à 12 heures …. ».

Par ailleurs, le ministre a particulièrement insisté sur une nouvelle conception de la justice commerciale garantissant plus de transparence et de célérité, qui permet la publication de toutes les décisions des chambres commerciales des tribunaux sur un site Internet.

Par ailleurs, traçant le cadre macroéconomique, le ministre a rappelé que la Mauritanie a enregistré un taux de croissance moyen de 5% au cours des dernières années, une maîtrise de l’inflation à 3% et un maintien du déficit de la balance des paiements à 2%.

Reste maintenant la véritable équation de la culture de l’investissement pour les différentes administrations et les agents publics, incontournable pour l’attrait des capitaux.

 

 

 

Rechercher :
 
   
Opportunités d’investissement
© 2012 Tout droit réservé