Qui sommes nous
Promotion de l’investissement
Site du MAED
Climat des affaires

Terre de brassage et d’échanges, pays charnière entre l’Afrique de l’Ouest et le Maghreb Arabe, situé à une heure de vol de l’Europe et à 5 heures de l’Amérique, la Mauritanie est peuplée de 3.5millions d’habitants et couvre une aire géographique, de plus d’un million de km2. Baptisée jadis ,« terre des hommes » ,elle fut le foyer d’une civilisation et d’une culture, rayonnantes, qui lui ont donné, sa réputation de « pays du million de poètes »,devenu aujourd’hui, le Pays d’un million d’opportunités d’investissements .

 Le pays est fortement urbanisé, sa population est plutôt jeune ( 51% inférieur à 19 ans) . Le taux de croissance démographique est de 2,5% par an et l’espérance de vie y est de 61 ans.

Depuis 2008, le Pays connait des véritables transformations, sur les plans, politique , institutionnel, économique et social.

Au plan politique, Il dispose d’une constitution consacrant les libertés fondamentales, le multipartisme intégral, la séparation des pouvoirs ,la protection de la propriété et des investissements et s’ affirme aujourd’hui comme un pôle de stabilité et de sécurité dans le Sahel .

 Au plan économique, les reformes engagées ont permis de consolider le cadre macroéconomique global, d’améliorer les grands équilibres budgétaires et de contenir l’inflation. Le PIB a connu un taux de croissance moyen de 5% au cours des 5 dernières années .

Les produits mauritaniens bénéficient d’un accès libre aux marchés européens et américains ,et de traitements préférentiels sur d’autres marchés régionaux.

Le pays est entrain de finaliser une vision stratégique de son développement à l’horizon 2030,prenant en considération l’ensemble des défis, en termes, de diversification de l’économie , de valorisation et de gestion durable des ressources , de croissance et de création d’emplois, et surtout, la promotion d’un secteur privé dynamique, perçu comme moteur d’un développement , générateur d’une croissance inclusive et redistibutive de richesse.

Le Pays dispose d’importantes opportunités d’investissements dans des secteurs à forte valeur ajoutée notamment la pêche, l’agriculture ,les industries agro-alimentaires ,les mines et le Tourisme.

Il possède un cheptel de plus de 20 millions de têtes, un potentiel agricole, évalué à 500.000 ha dont 135.000 ha irrigables, 720 km de façade maritime avec 600 espèces répertoriées et un potentiel de captures, permissible de 1.500.000 tonnes/an.

Environ 800 indices miniers ont été découverts. Le fer ,l’or, le cuivre, et de gypse, sont déjà exploités.

Le secteur de l’énergie a connu ces dernières années, une dynamique remarquable, avec une forte intégration des énergies renouvelables (éolienne et solaire) .Les perspectives, dans ce domaine ,sont prometteuses, avec les nouvelles découvertes de gisements de gaz, par Kosmos et Chevron ,qui viennent s’ajouter au gisement de Banda .

Avec ses déserts, ses cités historiques, ses oasis, ses parcs, son folklore et son artisanat ,le pays recèle un immense potentiel touristique .

 

Une Stratégie de Développement du Secteur Privé adoptée en 2014 et axée sur l’amélioration du climat des affaires , la compétitivité et de la productivité des PME/PMI, s’est accompagnée de la mise en place d’un cadre institutionnel approprié et de la création d’une Zone Franche à Nouadhibou, bénéficiant d’un régime fiscal et douanier incitatif.

A cela s’ajoute, la promulgation d’un nouveau Code des Investissements visant à stimuler les investissements tant nationaux que ceux directs étrangers (IDE) , à favoriser la croissance, le développement et la compétitivité de l’économie et à faciliter la création des entreprises.

La Mauritanie a par ailleurs signé des accords de protection et de promotion des investissements avec plusieurs pays à travers le monde et a engagé un processus d’élaboration d’un cadre légal et règlementaire pour le développement du Partenariat Public/Privé (PPP), afin d’améliorer l’attractivité du pays.

En matière d’amélioration du climat des affaires, le Gouvernement mauritanien a entrepris, une série de réformes visant la révision du Code des Marchés Publics pour plus de transparence dans l’attribution des marchés ; l’adoption d’une stratégie de lutte contre la corruption , la mise en place d’un Guichet Unique qui a réduit considérablement, les délais et les coûts afférents à la création d’entreprises .

A ces réformes s’ajoutent, la révision du Code de Commerce, le lancement du processus d’élaboration d’un Code des Droits Réels, ainsi que l’agrément d’un Centre International de Médiation et d’Arbitrage, au niveau de la Chambre de Commerce, d’Agriculture et d’Industrie .

En plus des mesures d’ordre institutionnel et réglementaire, sus-cités, l’Etat mauritanien a mis en œuvre de grands chantiers de soutien à la croissance, à travers l’exécution d’un ambitieux programme d’investissement publics ,qui a porté notamment sur l’extension et la modernisation du réseau routier, l’exploitation des ressources hydriques, l’amélioration de l’offre d’énergie ,la construction d’un nouvel aéroport international à Nouakchott, l’augmentation des capacités d’accueil des ports en eau profonde de Nouakchott, des ports, minéralier et de pêche de Nouadhibou et la construction d’un nouveau port de pêche artisanale à Tanit .

 

Par ailleurs, le pays dispose désormais d’une infrastructure de télécommunication répondant aux normes internationales et un câble en fibres optiques, le relie à l’Europe et à l’Afrique côtière et ce secteur est aujourd’hui comme l’un des plus dynamiques de l’Economie .

En vue de l’adéquation de la formation à l’emploi un programme de développement de la formation technique et professionnelle et de l’enseignement supérieur spécialisé est en cours d’exécution.

- l’Ouverture du secteur bancaire à la concurrence étrangère a permis l’installation de plusieurs filiales de banques étrangères dans le pays et la création de la Caisse de Dépôts et de Développement ,a permis de mobiliser des ressources plus longues et plus stables au profit des entreprises. D’autres reformes complémentaires ont visé en plus de l’introduction de plus de transparence dans les transactions sur le marché de change, la révision de la réglementation du crédit et le développement des caisses à caractère mutualiste .

Avec sa position géostratégique privilégiée , sa stabilité politique , ses énormes potentialités, ses infrastructures de soutien à la croissance et ses reformes structurelles dans le domaine du Climat des Affaires, la Mauritanie doit constituer désormais une destination privilégiée des investisseurs.

Je saisis cette occasion pour inviter nos partenaires aux développement et les investisseurs privées de tous les continents, à venir profiter des opportunités citées plus haut, dans le cadre d’un partenariat gagnant-gagnant .

EL’Moctar OULD DJAY

Ministre de l’Economie et des Finances de la

République Islamique de Mauritanie

 

 

 

 

Rechercher :
 
   
Opportunités d’investissement
© 2012 Tout droit réservé